Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Treujenn Gaol

Clarinettes diatoniques – Clarinettes sans clés

Rédigé par Yvonig Publié dans #Treujenn gaol

On m’a posé plusieurs fois la question  : Où trouver des renseignements sur les clarinettes diatoniques (ou clarinettes sans clés) ?
 
En effet , pour les sonneurs de bombarde, une clarinette sans clé est plus facile à utiliser car c’est le même doigté. Mais (selon moi), il est plus intéressant de sonner avec une clarinette à 13 ou 24 clés car ça ouvre quand même plus de possibilités  pour jouer avec d’autres instruments et dans des styles différents .
 
J’en profite pour lancer un débat :  On peut lire sur certains sites internet que « la vraie Treujenn gaol c’est une clarinette diatonique sans clé… » et je ne suis pas vraiment d’accord sur cette affirmation (sur Ebay par exemple, on peut voir des clarinettes sans clés vendues sous l’appellation Treujenn gaol).   Les anciens sonneurs de treujenn gaol, achetaient des instruments manufacturés en série, les instruments étaient bien meilleur marché que pour les bombarde et binious fabriqués sur mesure . Ils sonnaient donc avec des clarinettes avec clés (celles vendues au 19è siècle à l’apparition de la clarinette en Bretagne) et on dit même que certains sonneurs pour ne pas être embêtés condamnaient certaines clés avec des élastiques, ou les démontaient (clé d’octave par exemple), et bouchaient certains trous ! Si ils avaient eu des clarinettes sans clés , ça aurait été plus facile pour eux à l’époque et ça se saurait.
 
Donc débat :  
Selon - vous la véritable Treujenn gaol est une clarinette « sans clé » ou « avec clés »  ?
 
A propos de la clarinette diatonique 
Voici quelques éléments de réponse glanés à droite et à gauche , sachant que je ne suis pas pro en la matière, et si quelqu’un parmi vous à d’autres infos il serait sympa de laisser un message pour compléter cet article
 
La clarinette diatonique en bois clair et sans clés, cet instrument à la sonorité chaude, se trouve être très proche du chalumeau utilisé au XVIIème siècle. Mais c'est une clarinette à part entière, modèle identique à celles que l'on trouvait partout en France au début du XVIII siècle.
 
En effet c'est à cette période que JCH Denner invente le système d'anches fabriquées séparément du reste de l'instrument et fixée sur un bec par une ligature, le bec étant lui-même indépendant. C'est cette différence qui marque la limite entre chalumeau et clarinette. Le système de clefs dont dispose les clarinettes classiques a été mis au point par la suite et par améliorations successives jusqu'au système Boehm à 13 clefs inventé vers 1810.
 
Les clarinettes diatoniques utilisées en Bretagne sont très différentes les unes des autres. En effet, elles disposent d'un nombre varié de clefs, elles peuvent être faites dans des bois autres que l'ébène, utilisé pour les clarinettes classiques. Les clarinettes diatoniques sont le plus souvent en buis, ce qui permet d'obtenir un son plus doux. C'est un instrument relativement facile à apprendre si on joue déjà d'un instrument à vent diatonique, puisqu'il a le même doigté qu'une bombarde en Sol. De plus grâce à la douceur de son son, il s'associe facilement avec d'autres instruments. Malheureusement, une clarinette en Sol à une clef de Fa# et couvre seulement une octave, ce qui en fait un instrument relativement limité.
 
En revanche si l'on veut disposer de davantage de notes, il faut se procurer une clarinette avec une clef de 12ième (disponible chez certains luthiers bretons). Le doigté devient alors beaucoup plus compliqué car contrairement aux autres instruments à vent diatoniques, la clarinette n'octavie pas, elle "quintoie", c'est à dire que chaque note est augmentée d'une octave et demi. Donc si l'on utilise cette fameuse clef de 12iéme, le Do devient un Sol...........
 
Quelques pistes pour ceux qui sont à la recherche de clarinettes diatoniques :
 
Fabriquez vous même un instrument proche de la clarinette diato : l' Orphagascar...
 
 
Chez HERVIEUX et GLET
(Facteurs de biniou kozh, bombardes, veuzes, hautbois, flûtes...et clarinettes diatoniques)
Clarinette Diatonique 
 Tonalité Sol 1 clef : 334.00 €
 Tonalité La : 273.00 €
 Tonalité Sib : 249.00 €
 Tonalité Do : 236.00 €
 Tonalité Ré : 3 clefs      554.00 €
 Tonalité Sol octaviante 4 clefs (nouveau Modèle descend au Mi) : 640.00 €
 Clef supplémentaire : 82.00 €
 Bec : 80.00 €
 Pavillon : 80.00 € (tarifs au 1er février 2006)       
A noter que Hervieux & Glet proposent aussi des Saxophones en bois
Hervieux & Glet
Le Val 56 350 RIEUX
02-99-91-90-68
 
 
Chez Jean Yves PRAN (Luthier)
Fabrication Clarinette Diatonique en Buis
Tonalités : RE : 120 € DO : 130 € SIb : 140 € LA : 150 € (tarifs 2005)
SOL : 220 € avec clé de sous tonique, il est possible de rajouter la clé du LA octave (12 €)
8 Streat Balan
29810 PLOUARZEL
Tel : 02 98 89 34 63
 
 
Axone Musique
Fabrication et vente d’instruments traditionnels dont clarinette diatonique si bémol en ébène. Livrée avec 2 clefs sous toniques, un bec et une ligature .
Tél.: 02 98 66 79 26
ZA de Quillihuec
29500 Ergué Gabéric
 
Liste à compléter… si vous avez d’autres noms.
 
 
 

Partager cette page